À propos de la CBTI

À propos de la CBTI

La Chambre belge des traducteurs et interprètes (CBTI) est une association sans but lucratif fondée le 16 avril 1955 à Bruxelles. La CBTI œuvre en faveur de la profession et de la reconnaissance des compétences spécifiques des métiers de la traduction et de l'interprétation en Belgique. Elle s'efforce de sensibiliser les acteurs et les utilisateurs de la traduction et de l'interprétation à l'importance de la qualité et de la responsabilité. Le 23 mai 2006, la CBTI a reçu le titre d’association royale.

Organes de la CBTI

L’Assemblée générale est l’organe suprême de l’association, qui détermine sa politique générale.

Le Conseil d’administration compte entre 7 et 15 membres élus pour deux ans par l’Assemblée générale. Il est chargé de la gestion quotidienne de l'association et de mettre en oeuvre les stratégies qui permettront de réaliser la politique fixée par l'Assemblée générale.

La CBTI dispose de deux instances de règlement de litiges: un Comité d’arbitrage chargé de régler les différends de nature professionnelle entre membres ou entre les membres et leurs clients, et un Conseil de discipline.

Les Commissions sectorielles recouvrent des domaines particuliers de la traduction et de l’interprétation ou des catégories particulières de membres, dont elles défendent les intérêts et pour lesquels elles organisent régulièrement des activités spécifiques.

Membres

En 2015, la CBTI comptait 444 membres:

  • Traducteurs: 373*
  • Interprètes: 109*
  • Traducteurs ou interprètes jurés: 173
  • Membres associés: 45
  • Membres de soutien: 11

* Certains membres sont repris dans les deux catégories

Comment adhérer à la CBTI?

Activités et services

Publications

Le Linguiste: revue d’information trimestrielle. En savoir plus…

Le vademecum du traducteur-interprète indépendant: opuscule qui tente de répondre aux questions que peuvent se poser les traducteurs et les interprètes indépendants en début de carrière. Il fournit des renseignements utiles sur la formation et le métier de traducteur-interprète avec une brève évocation des aspects administratifs, financiers, juridiques et pratiques de la profession. En savoir plus…

Formations et réunions

Des colloques et des journées d’études: celles-ci permettent à nos membres de suivre l’évolution de notre profession. Thèmes déjà couverts: les aspects commerciaux et financiers de la profession, les nouvelles technologies utiles aux traducteurs, la commémoration des 50 ans de la CBTI, la future loi applicable aux traducteurs jurés, l’éthique de la profession, traduire pour les médecins et leurs patients, travailler en association, Interact.J (formation intensive en interprétation en milieu judiciaire), Best Practices in Revision, etc. Ces manifestations sont également ouvertes aux non-membres.

Mini-formations et ateliers: ceux-ci sont organisés par un de nos membres ou un invité expert dans le sujet à traiter, ces ateliers ont pour but de faire bénéficier les collègues des connaissances acquises aux cours des années. Thèmes déjà traités: mémoires de traduction, courrier électronique, OCR et scanner, macros, Internet, ergonomie, réforme de l’orthographe, bien se vendre en tant que traducteur, etc.

Communication interne

Yammer: la communication interne de la CBTI (notamment les demandes d'aide et de conseils linguistiques, les annonces de manifestations professionnels, la transmission d'informations utiles, etc) s'effectue principalement à l'aide de Yammer, l'un des outils de communication électronique parmis les plus performants pour l'échange entre les membres de l'association. Yammer relaie également un grand nombre de propositions de travail.

Des rencontres conviviales: celles-ci donnent aux membres l’occasion de mieux se connaître, d’échanger des expériences et de tisser ainsi un réseau de collaboration.

Prochaines activités: voir Agenda
Activités récentes: voir Agenda et Actualités

Avantages pour les membres

Assurance en responsabilité professionnelle: nos membres ont la possibilité de souscrire cette assurance spécialement conçue pour les traducteurs et ce, en bénéficiant de conditions préférentielles. En savoir plus…

Des tarifs avantageux: de par leur qualité de membres, nos affiliés peuvent obtenir des tarifs spécialement intéressants lors des achats en groupe d’ouvrages de référence, dictionnaires, etc.

Et bien plus encore…

Relations avec l'extérieur

Contacts avec les centres de formation

La CBTI entretient des relations étroites avec tous les instituts belges et étrangers qui forment des traducteurs et interprètes. Les étudiants des établissements belges peuvent participer au prix du meilleur mémoire que la CBTI décerne tous les 2 ans. Ces écoles organisent aussi, en collaboration avec la CBTI, des cours de recyclage sur des sujets intéressant directement nos membres.

Contacts avec le marché et les autorités

La CBTI s’efforce de mieux faire connaître ses membres et leur profession auprès des fédérations professionnelles, entreprises, ministères et autres entités qui font appel aux services de traducteurs et d’interprètes. Pour cela, elle assiste régulièrement à des réunions, participe à des salons et des colloques, et relaie auprès de nos membres les offres et les communications des organisations internationales.

Deux fois par an, à la demande des instances judiciaires, elle organise des examens pour vérifier les connaissances linguistiques des candidats au titre de traducteur juré ; elle participe également à plusieurs groupes de travail qui se penchent sur les besoins de ces traducteurs. En outre, elle répond régulièrement à des demandes de renseignements sur les différents aspects pratiques de la profession (déontologie, pratiques usuelles, etc).

Collaboration avec les fédérations interprofessionnelles

La CBTI est affiliée à l’UNPLIB (Union nationale des professions libérales et intellectuelles) et à la FVB (Federatie Vrije Beroepen). La CBTI jouit ainsi d’un droit de parole sur la scène politique pour les décisions qui concernent ses professions. Étant donné que l’UNPLIB constitue une plate-forme de communication avec l’UCM (Union des classes moyennes) et que la FVIB est en rapport avec l’Unizo (Unie van Zelfstandige Ondernemers), les membres de la CBTI peuvent également profiter de la vitrine qui leur est ainsi offerte, par le biais de leurs publications et autres, afin de se faire connaître en tant que pool de traducteurs et d’interprètes auprès des associations et des membres des PME. À cela s’ajoutent encore le lien direct vers leur site web, les nombreuses offres de conférences et autres formations à des prix très avantageux et la représentation de la CBTI au niveau européen.

La CBTI siège à la Commission sectorielle 15 – Autres professions libérales et intellectuelles – du Conseil supérieur des indépendants et des PME - en qualité d’association professionnelle nationale. À ce titre, la CBTI obtient une reconnaissance nationale: c’est la seule association en Belgique reconnue pour pouvoir défendre les traducteurs et les interprètes.

Coopération internationale

Depuis le 1er janvier 1956, la CBTI est membre de la FIT (Fédération Internationale des Traducteurs). Reconnue par l’UNESCO, la FIT regroupe 107 associations de traducteurs et d'interprètes de plus de 60 pays. Plusieurs membres de la CBTI font partie des diverses commissions créées au sein de la FIT, ainsi que du comité de rédaction de Babel, son organe de presse officiel.

La CBTI entretient des relations étroites avec plusieurs associations de traducteurs et d’interprètes d’autres pays, notamment dans le cadre du réseau franco-allemand, du réseau franco-anglais et du réseau franco-espagnol.