News

This page is available in the following languages:  EN FR NL DE
La CTBI, un renouveau dans la continuité

La CTBI, un renouveau dans la continuité

Situation sanitaire oblige, l’Assemblée générale de la Chambre belge des Traducteurs et Interprètes (CBTI) s’est tenue ce samedi 20 mars 2021 par visioconférence.

Lors de son allocution de bienvenue, le président a tenu à remercier chaleureusement tous les membres pour leur soutien et leur implication à différents niveaux. Il s’est plus particulièrement attardé sur le départ de deux illustres figures de la CBTI, Agnès Feltkamp et Doris Grollmann, qui quittaient le Conseil après plusieurs décennies de bons et loyaux services. Une minute de silence a ensuite été observée pour honorer la mémoire de Jean-Bernard Quicheron, président d’honneur de la CBTI, décédé récemment.

Après deux mandats à la présidence, Guillaume Deneufbourg n’était plus candidat à sa propre succession. Deux membres s’étaient proposé de lui succéder : Sébastien Devogele et Cyrille Ndjitat Tatchou. Cinq autres candidats étaient par ailleurs en lice pour intégrer le Conseil d’administration.

Après approbation de l’ordre du jour, quelques nouveaux membres ont eu – comme de coutume – l’occasion de se présenter.

Le rapport annuel a ensuite été abordé et suivi d’une séance de questions-réponses. Tous ont pu faire le constat que cette année 2020, pourtant si singulière, a tout de même donné lieu à de belles réalisations, notamment au niveau de la défense des interprètes de conférence, lourdement touchés par la crise du coronavirus, ou de la mise en place de la Commission sectorielle pour les traducteurs et interprètes jurés.

Après l’approbation des comptes pour l’exercice 2020, la décharge du trésorier et du conseil d’administration et l’approbation du projet de budget pour l’exercice 2021, les candidats aux élections ont pris la parole pour exposer leur programme et leur vision.

À l’issue de ces présentations, Sébastien Devogele a été élu. Âgé de 36 ans, cet interprète de conférence issu du Courtraisis présidera donc aux destinées de la CBTI pour les deux prochaines années. Félicitations à lui !

Il sera entouré d’une équipe de 7 administrateurs : Isabelle Collard, Guillaume Deneufbourg, Max De Brouwer, Laurence Nys, Patrick Rondou, Cyrille Ndjitat Tatchou, et Jenny Vanmaldeghem, dont ce sera le tout premier mandat. Nous leur adressons tous nos vœux de réussite pour continuer sur la voie tracée par le CA ces dernières années.

Les points suivants à l’ordre du jour ont également été approuvés sans débat : maintien de la cotisation annuelle à 200 € pour les membres effectifs, désignation de trois commissaires aux comptes et des trois membres du conseil de discipline.

Ce type d’assemblée constituant l’occasion idéale pour les administrateurs d’écouter leur base, plusieurs sujets ont été évoqués en fin de réunion, dont la mise en place d’un nouveau site Internet, une communication renforcée des avis rendus par notre conseillère juridique Karine Roobrouck ou la création d’une commission sectorielle pour les traducteurs littéraires qui pourrait notamment aborder la question des droits d’auteur.

La réunion s’est – malgré les circonstances – terminée sur une note festive et les membres qui le souhaitaient ont pu partager un verre ensemble, par caméra interposée. Comme on peut le voir sur la photo, l’ambiance était au beau fixe, même si tous partageaient le souhait de se revoir en personne le plus vite possible.

Le nouveau Conseil d’administration 2021 :

• Sébastien Devogele – président
• Max De Brouwer – vice-président - admissions
• Guillaume Deneufbourg – vice-président – délégué FIT
• Laurence Nys – trésorière
• Patrick Rondou – secrétaire général
• Isabelle Collard – assurances
• Cyrille Ndjitat Tatchou – rédacteur en chef de la revue Le Linguiste
• Jenny Vanmaldeghem – communication, relations avec les universités

Rédaction : Jenny Vanmaldeghem